AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'EVENT N°1 EST DESORMAIS OUVERT !!! RENDEZ-VOUS DANS LA CATEGORIE "PLAGE" PUIS DANS CELLE NOMMEE "EVENT N°1" ! BON JEU ♥️
Le forum a ouvert le 30 Mars 2011, n'hésitez pas à vous inscrire ! ♥️
De nombreux PV sont encore disponibles, mais vous pouvez incarner un perso inventé =)

Partagez|

Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Rebels

♦ messages : 20
♦ ici depuis le : 10/04/2011
♦ avatar : Ueda Tatsuya
♦ pseudo : © Wonderland~ Avat'Credi: xHenka


MessageSujet: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana] Mer 20 Avr - 21:57

Yuki avait bien l'habitude de se balader seul. Cela ne le dérangeait pas vraiment et puis cette île étais très calme et il ne rencontrait pas énormément de gens qui fasse attention à lui. Tant mieux d'ailleurs, cela le reposait bien. Il avait toujours droit à des murmures à son passages ou à quelques remarques indirects. Il faisait comme à son habitude: il baissait la tête et accélérait le pas comme si sa vie même en dépendait. Yuki n'était pas le garçon le plus fort qui existe, c'était même le contraire mais en ce qui concernait la course rapide et les sprints le garçon se débrouillait pas mal. Il avait bien évolué pendant toutes ses années. Bien qu'il ne pratique pas de sport à l'école. Peut être qu'il aurait pus faire quelque chose dans le club d'athlétisme d'ailleurs... Enfin il n'en était plus là maintenant.
Le jeune homme se baladait donc depuis pratiquement une heure dans la forêt et il fallait avouer quelque chose: il était complètement paumé. Il ne montrait pas son stress alors qu'à l'intérieur de lui c'était la panique totale. Il faut imaginer du monde courant partout, s'entrechoquant et se percutant dans sa petite en se demandant comment il allait sortir de là. Oui c'était la version comique de la chose. Non plus sérieusement, Yuki commençait réellement à s'inquiéter de ne pas s'en sortir dans cette forêt si dense elle était. Il avait l'impression de se retrouver dans le livre Battle Royale quand tous se cache dans la forêt en espérant ne pas être surpris avec un élève armer près à vous tuer sans scrupule... Il fallait qu'il arrête de lire ce livre sinon il allait devenir fou avant la fin de la soirée.

C'est là qu'un miracle se produisit. Entre deux buissons il était sûr d'entendre de l'eau. Comme si celle-ci s'éclatait contre la roche. La mer... Donc plus de forêt! Il accéléra donc son pas silencieux. Un vent frais vint caresser sa peau laiteuse et ses cheveux. Bon, ce n'était pas la mer. Mais une falaise devant lui qui était au moins sur une vingtaine de mètre devant lui. Avec prudence il s'avança donc lentement vers le bord de la falaise. Avec la même prudence il s'approcha du bord... Mauvaise idée. Il s'éloigna donc. Pas qu'il est le vertige mais il craignait toujours les chutes malencontreuse.
Il se mit donc à trois ou quatre mètres avant de lever les yeux devant lui. C'était vraiment beau. Le soleil commençait à légèrement décliné. Il se laissait tomber à terre pour s'asseoir en tailleurs et se vida l'esprit complètement. Sans se rendre compte de rien, des paroles de chanson vinrent traverser ses lèvres pulpeuses:

« Itami ni modaeru
Hitoshizuku no ai
Nomihosezu ni iru

Uzuite
Kono mama
Oku ni yariagete
Nage dasezu ni iru

If we look up at this beautiful sky
Maybe we can be innocent again
It's never late to make a change

Kegarete
Kowareta karada dake wo
Karamase tsuite
Nige dasanaide yo
»*

Il était plongé dans ses songes les plus secrets. Il était trop plongé dans ses songes pour pouvoir ce rendre compte que le monde bougeait autour de lui. Et pas seulement à cause d'animaux de la forêt mais bien des créatures les plus étranges qui peuple cette Terre: les humains.

*Paroles:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana] Jeu 28 Avr - 18:05

    Au bout de quelques jours, Hana avait visité les endroits les plus connus de l'île, la plage, la place du village, le combini, et elle avait même visité Naha et s'était faîte attaquée par un pick-pocket...Malgré cela, elle ne connaissait pas encore l'île entière. Elle avait entendu certains camarades parler d'une falaise. Hana n'avait jamais aperçu cette falaise, même de la plage..Cela voulait donc dire qu'elle se situait à l'opposé.
    Par une belle après-midi ensoleillée, Hana décida de s'aventurer sur l'île. Bien sûr, elle avait peur de se trouver nez à nez avec quelqu'un de plutôt inquiétant, mais elle se dit qu'elle était plutôt pessimiste, et qu'il fallait arrêter de penser à cette tragédie.
    La jeune nippone était restée seule pendant quelques heures dans sa chambre, heureusement, il ne faisait pas trop chaud, grâce au vent. Elle lisait un livre de science-fiction, son genre préféré. Bien sûr, dès qu'elle commençait un livre, elle était tellement prise dans l'action qu'elle ne remarquait personne. Yuichi était déjà sorti je ne sais où..Sûrement avec des potes !
    Dès qu'elle se sentait un peu délaissée, Hana trouvait du réconfort auprès des livres, étrange, n'est-ce pas ? Mais cela lui permettait d'acquérir un peu de culture, et puis...C'était toujours bon à prendre !

    Vers les 16h30, elle fît une pause dans sa lecture, et en profita pour sortir de sa chambre. Il fallait qu'elle aille voir cette falaise ! Elle s'était munie de son sac à main, qui contenait une bouteille d'eau, un appareil photo et son précieux portable.
    Elle commença sa visite...Manque de chance, elle se rendit compte qu'il fallait traverser une forêt pour arriver à la falaise.
    Le stress la gagna. Cette forêt était plutôt sombre, il n'y avait pas grand monde...Personne même ! Peut-être que celui qui avait kidnappé Kanna avait lui aussi traverser ce bois ?
    Hana eu la chair de poule d'un seul coup. Un coup de vent vînt refroidir encore plus son envie de s'aventurer dans la forêt.
    Pourtant, elle voulait ramener de beaux souvenirs de cette escapade...Et puis..Il ne fallait pas avoir peur comme cela. Un ours n'allait pas surgir de nul part et l'attaquer. Haha ~

    Hana respira un grand coup , et pris la hanse de son sac à main dans sa main droite, au cas où un opportun voudrait l'agresser.
    Pendant quelques bonnes minutes, elle s'aventura dans la forêt, tout en regardant autour d'elle. Ses sens étaient en éveil, et son cœur battait à 100 à l'heure

    «  Ma pauvre Hana..Tu deviens complètement parano... » dit-elle pour elle même.

    Elle fît quelques pas de plus, habillée de son jean pour éviter de se faire piquer par un animal, et plus particulièrement le serpent.
    La jeune fille entendit comme un grattement dans un arbre..Et elle se stoppa directement. Elle regarda au dessus d'elle, et surtout , vers l'arbre dont le bruit émanait. Elle sursauta. En fait ce n'était qu'un écureuil. Elle ne pût s'empêcher de fondre devant la bouille de l'animal...C'était une fille tout de même ! Toutes les filles trouvaient les écureuils mignons...

    Elle fût un peu plus rassurée. Ce n'était pas un écureuil qui allait lui sauter dessus et l'agresser.
    Quelques minutes plus tard, elle vît le bout de cette forêt et entendit le bruit des vagues. C'était un son superbe...Enfin, là , Hana n'avait pas besoin de coquillage pour écouter le bruit des vagues.

    La jeune nippone sorti enfin de ce bois, et elle se sentit soulagée. Elle regarda autour d'elle, d'ici , elle ne pouvait pas voir la mer. Elle s'approcha donc du bord, un peu plus, tout en restant prudente. Elle ne voulait pas chuter, et s'éclater contre les rochers d'en bas.
    Hana respira l'air marin un grand coup , avant de reporter son attention sur sa montre. Elle avait mis plus d'une heure pour arriver à destination. Mais elle ne le regrettait pas pour autant, cet endroit était magnifique et quelque peu apaisant.
    Alors qu'elle observait la mer, Hana entendit une voix..Une voix masculine, qui chantait. C'était une voix douce et apaisante..En fait, elle avait déjà entendu cette voix à quelque part..

    « Itami ni modaeru
    Hitoshizuku no ai
    Nomihosezu ni iru

    Uzuite
    Kono mama
    Oku ni yariagete
    Nage dasezu ni iru

    If we look up at this beautiful sky
    Maybe we can be innocent again
    It's never late to make a change

    Kegarete
    Kowareta karada dake wo
    Karamase tsuite
    Nige dasanaide yo »


    Pendant quelques minutes, elle chercha qui cela pouvait être, et elle trouva bien vite. Ce timbre de voix ne pouvait appartenir qu'à Hiromoto Yuki. Ce jeune homme était un ami proche de Hiro, et ils étaient très souvent ensemble.
    Hana se retourna, et chercha d'où venait la voix de Yuki, et finalement, elle trouva. Yuki était assis en tailleur, sur le sol, et chantait, les yeux fermés.

    La jeune nippone s'approcha de lui , doucement, elle ne voulait pas l'effrayer tout de même. Yuki avait un physique doux, plutôt fragile. Cela lui faisait penser à un petit garçon.

    «  Hiromoto-kun ? » Demanda t-elle « Tu es là depuis longtemps ? »
Revenir en haut Aller en bas

Rebels

♦ messages : 20
♦ ici depuis le : 10/04/2011
♦ avatar : Ueda Tatsuya
♦ pseudo : © Wonderland~ Avat'Credi: xHenka


MessageSujet: Re: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana] Sam 7 Mai - 19:03

Yuki ne semblait pas se faire le moindre soucis. Et si un ours sanguinaire sortait de cette forêt et venait lui manger les oreilles ? Eh bien quoi ? C'était possible non ? Ah moins qu'étant donnée sa chance, il tomberait seul contre les rochers. On ne retrouverait son corps que quelques années plus tard, personne ne le pleurait et il ne serait plus qu'une tombe parmi d'autre. Mais une fois encore, rien ne semblait perturber l'esprit reposé du jeune homme. Il était enfermé dans son monde à lui. Loin de toutes les choses matérielle. Et surtout ce celles qu'ils l'effrayaient le plus en ce monde: les hommes. Enfin les êtres humains en tout cas. Ces bestioles-ci étaient les plus étranges qui devaient exister sur cette immense terre et malheureusement pour Yuki, ils étaient les plus nombreux. Tellement nombreux. Mais il ne pensait pas qu'il y en est assez pour qu'ils viennent jusqu'à le dénicher durant son petit moment de solitude.
La solitude. On peu dire qu'il à été seul pendant si longtemps qu'il ne fait plus vraiment la différence. La seule personne qui lui avait tendu la main était la personne la plus improbable de cette Terre: Hiro. Son meilleur ami, son opposé parfait. Tout ce que Yuki admirait depuis qu'il était jeune. Sa force de caractère impressionnait toujours le jeune homme bien qu'ils se connaissent depuis si longtemps. C'est vrai que pas mal de gens de leur entourage -notamment ceux de leur classe- ne comprenaient point cette amitié pourtant si solide. Alors que rien ne l'ai lié à proprement dit. La vie est parfois étrange, mais cette fois-ci, elle avait sourit à Yuki. Ce qui n'était pas souvent le cas depuis que sa vie avait commencé.

«  Hiromoto-kun ? » Demanda une douce voix « Tu es là depuis longtemps ? »

Immédiatement, il s'arrêta dans son chant et ses réflexions. Il ouvrit brutalement ses yeux pour observer qui venait le déranger. Ses yeux étaient surpris. Et son esprit confus. Comment quelqu'un avait-il pus le trouver ici ? Ce n'était point la place qui manquait sur cette île pourtant ! Il rougit quand il se trouva en face d'une jeune fille. Son visage était celui de Akimoto Hana, une fille se trouvant dans sa classe. Et par la même occasion qui faisait partie des gens « rebelles ».

« Ano... Akimoto-san ? » commença Yuki d'une voix peu rassurée « Tu... Tu m'as surpris. »

Il se releva comme il le put sans se rendre ridicule, vérifiant discrètement qu'il n'était pas trop sale avant de baisser les yeux devant elle. C'était toujours la même chose, il ne pouvait pas s'empêcher.

« N... Non, pas... Pas vraiment en faite. Une dizaine de minutes je dirais. » Il rougit « Je crois que je mettais perdue dans... Dans la forêt. »

S'il aurait pus, il se serait enterré six pieds sous terre en espérant que personne ne vienne l'y chercher. Mal à l'aise de sa bêtise, il tenait son bras droit avec le gauche, de cette manière il pouvait tranquillement se pincer la peau, un réflexe qu'il avait depuis petit quand il était dans une drôle de situation. Timidement, il leva un peu ses yeux vers la jeune fille, avant d'avoir de nouveau le regard fuyant:

« Et... Si c'est pas indi...Indiscret. Tu... T'es aussi... Perdue ? »

Non... Elle devait être plus maline que lui.


Dernière édition par Hiromoto Yuki le Sam 7 Mai - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana] Sam 7 Mai - 21:53

    Quand Hana avait vu Yuki, toujours aussi blanc de peau, les yeux fermés, et perdu dans ses pensées, sûrement dans un monde imaginaire, féerique, elle n'avait pas été étonnée. Elle avait souvent vu Yuki dans cette situation, il devait être d'un naturel rêveur et imaginatif. D'un côté, Hana l'enviait, car elle n'avait pas autant d'imagination que ce garçon, et puis..Il était tellement gentil et...fragile, qu'il était impossible de ne pas l'aimer...Certaines personnes de la classe ne l'aimaient pas vraiment, car il était sûrement trop étrange pour eux. Hana n'était pas du genre à juger les gens trop vites, mais il était vrai que quand elle avait vu que Yuki traînait et était ami avec Hiro, elle n'avait pas compris. C'était le blanc et le noir, le chaud et le froid, le ying et le yang. Ils ne se ressemblaient pas du tout. Yuki était fragile, naïf, le contraire de Hiro quoi !
    Enfin..Ce n'était sans doute pas une mauvaise chose puisque Yuki était souvent tout seul...Hana voulait apprendre à le connaître, ce garçon l'intriguait, mais son côté trop « féerique » ou timide, ne la dérangeait pas du tout.
    Dès qu'elle l'avait vu là , assis, sur le sol, en train de rêver, elle n'avait pas pu s'empêcher de lui adresser la parole.

    Il avait ouvert les yeux brusquement, il ne s'attendait sans doute pas à ce que Hana lui adresse la parole à un endroit aussi reculé ! Il s'était aussi arrêté de chanter...Mais il n'aurait pas dû. Il avait une voix magnifique et douce.

    « Ano... Akimoto-san ? » commença Yuki d'une voix peu rassurée « Tu... Tu m'as surpris. »

    Il avait aussi l'air apeuré. Pourtant elle n'était pas dangereuse. Enfin si , elle l'était, seulement quand elle était énervée, mais là..Elle n'était pas du tout énervée contre Yuki, au contraire, elle était contente de lui parler un peu.

    «  Oh désolée..Mais tu n'aurais pas dû arrêter de chanter, c'était ...doux. » dit-elle en souriant.

    Elle s'approcha un peu de lui, puis s'assit à ses côtés.
    Oui, Hana avait un comportement de garçon manqué, et on le voyait très souvent, elle ne manquait pas d'énergie, avait des mouvements brusques et parlait comme..un garçon. Mais il n'empêchait pas que son côté « doux » refasse surface parfois.
    Yuki se releva au même moment, tout aussi brusquement.

    « N... Non, pas... Pas vraiment en faite. Une dizaine de minutes je dirais. » Il rougit « Je crois que je mettais perdue dans... Dans la forêt. »

    « Oh tu t'es perdu ?! » s'exclama t-elle. « Mais..Hiromoto-kun...Je ne vais rien te faire.. » dit-elle en voyant son regard paniqué, pour le rassurer.

    En fait, elle croyait qu'il était venu ici parce qu'il était à la recherche de tranquillité, comme elle. Oui, elle aimait la solitude, réfléchir, souffler, rêver...Tout cela était pratiquement impossible quand on était avec quelqu'un..Souvent tout était bruyant autour, et les discours fusaient.
    Hana ne comprenait pas du tout le comportement de Yuki, là . Pourtant, elle avait parlé d'une voix rassurante, comme si elle parlait à un petit garçon. Elle ne traitait pas Yuki d'arriéré, au contraire. Son visage d'enfant voulait qu'on prenne soin de lui.

    « Et... Si c'est pas indi...Indiscret. Tu... T'es aussi... Perdue ? »

    « Ah non..Je cherchais la falaise puisque tout le monde en parlait..Et je l'ai trouvée. » elle sourit «  Mais j'avais peur dans la foret...Un écureuil est sorti de nul part..j'ai cru que j'allais faire une crise cardiaque ! Pour un écureuil, tu imagines ?! » s'écria t-elle.

    Elle tentait de réchauffer l'atmosphère, mais elle devait avoir l'air d'une parfaite idiote à agir de la sorte..Ce n'était pas du tout naturel..Alors qu'Hana, justement était spontanée.

    «  Mais...Rassis-toi à côté de moi..On est bien là, pas vrai ? »
Revenir en haut Aller en bas

Rebels

♦ messages : 20
♦ ici depuis le : 10/04/2011
♦ avatar : Ueda Tatsuya
♦ pseudo : © Wonderland~ Avat'Credi: xHenka


MessageSujet: Re: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana] Dim 8 Mai - 11:40

Une envie passagère. L'envie de se jeter du haut de la falaise tellement il avait honte. Il n'arrivait jamais à être normal avec les gens autour de lui enfaite. Il fallait toujours qu'il bégaye ou qu'il... Panique. Mais la panique ne venait pas toujours de la personne se trouvant en face de lui mais il paniquait parce qu'il connaissait très bien la réaction qu'il allait avoir. Et c'était pire quand il se croyait seul ou qu'on le surprenait comme venait de le faire Hana. Pourtant c'était une jeune fille apparemment gentille. Il ne lui avait pas parlé des masses depuis qu'ils étaient dans la même classe, mais tout de même. Il savait juste par des rumeurs que la jeune femme pouvait devenir une véritable furie si jamais on l'énervait. Un peu comme Hiro en faite.

«  Oh désolée..Mais tu n'aurais pas dû arrêter de chanter, c'était ...doux. » dit-elle en souriant.

Yuki baissa un peu la tête, gagnant en rougeur. Il était sûr de faire concurrence aux fraises à cette allure là. Il baragouina un petit « Merci », il ne savait pas si c'était sincère mais en tout cas, cela lui fit chaud au cœur de savoir que son chant avait potentiellement pus être aimée par quelqu'un. Il en vint même à sourire, au coin des lèvres. Enfin c'était discret en tout cas. Mais ayant la tête quelques peu baissée, il n'était pas vraiment possible que Hana est pus le voir.

« Oh tu t'es perdu ?! » s'exclama t-elle. « Mais..Hiromoto-kun...Je ne vais rien te faire.. » dit-elle en voyant son regard paniqué, pour le rassurer.

'Creuser sa tombe rapidement' il nota ceci dans un calepin imaginaire dans sa tête. On pouvait vraiment dire qu'il avait honte, mais à un point inimaginable. Il passait pour quoi devant la jeune fille ? Pour un imbécile. Et le mot était trop faible à son esprit encore. Il savait qu'il n'avait rien à craindre de la jeune femme, même si elle était un peu garçon manquée elle semblait très gentille quand elle ne jouait pas la femme forte et rebelle. C'était plutôt mignon. Et il avait l'impression que plus il agissait de cette manière, plus il risquait d'énerver la jeune femme.

« Ah non..Je cherchais la falaise puisque tout le monde en parlait..Et je l'ai trouvée. » elle sourit «  Mais j'avais peur dans la foret...Un écureuil est sorti de nul part..j'ai cru que j'allais faire une crise cardiaque ! Pour un écureuil, tu imagines ?! » s'écria t-elle.

Yuki releva un peu la tête et écarquilla les yeux. Elle avait eu peur d'un écureuil ? Elle avait eu peur de quelque chose au moins elle ! De matériel ! Lui il avait carrément peur de se retrouver dans le livre qu'il lisait en ce moment. Non, il avait de l'imagination c'est clair, mais parfois elle venait à lui créer des stress encensé. Pourtant, Yuki ne pus s'empêcher de sourire, il aimait bien la façon dont elle essayait de le rassurer. Finalement, il se rassit à côté d'elle, au même endroit que précédemment. Il la regarda un petit peu avant de se frotter la nuque avec sa main droite.

« Tu sais... Je sais pas si connais ce livre, mais le film existe je crois bien. Je lis Battle Royale de Takami Konshu … Alors... Le fait de mettre retrouver seul dans la forêt comme ça... M'as fait un peu peur. »

Il regarda la mer devant eux, c'était agréable à regarder et à écouter. Vraiment.

« Alors... Moi qui est une imagination assez... Débordante... Je me suis mis à paniquer. » Il eut un rire nerveux « C'est ridicule, nee ? »

Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais il avait l'impression que Hana n'allait pas vraiment se moquer de lui. Enfin il le pensait en tout cas. Elle ne semblait pas être du genre à se prendre aux gens comme lui. Il était même sûr.

« Tu est plus... Douée que moi. Moi je me suis perdue et toi tu à trouvée ce que tu cherchai. »

Un bon point pour lui, il ne bégayait plus. Il se rassurait et Hana semblait aussi faire de même. Son élocution était bien meilleure qu'il n'y avait encore quelques instants. Mais il restait tout de même peu sûr de lui et buter sur les mots. Il était tout simplement lui.


Dernière édition par Hiromoto Yuki le Mer 11 Mai - 20:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana] Dim 8 Mai - 21:38

    Hana était une jeune fille très sanguine. Oui , elle s'énervait très vite, mais pas pour n'importe quoi non plus. Il fallait vraiment la pousser à bout pour qu'elle s'énerve. Mais la chose qu'on voyait le plus chez elle, était le fait qu'elle n'avait AUCUNE patience, strictement AUCUNE.
    Malgré cela, elle restait très gentille. Oui, elle n'avait jamais attaqué quelqu'un pour rien, surtout ses camarades de classe. Quand elle ne s'entendait pas avec quelqu'un, elle l’ignorait. Elle n'allait pas chercher la bagarre pour une broutille.

    Enfin..Yuki était quelqu'un qu'elle aimait bien, même sans très bien le connaître. Il avait un visage mignon et un air enfantin qui faisaient qu'on avait aucune envie de lui crier dessus. Si sa mère était encore en vie, elle lui aurait volontiers demandé un petit frère ou une petite sœur. Enfin..Son père et elle étaient déjà ensevelis par pas mal de dettes..Aurait-il été raisonnable d'avoir un autre enfin dans la demeure ?
    Hana en doutait.

    Bref. Quand elle avait vu Yuki qui paniquait, elle s'était sentie mal. Elle voulait le mettre à l'aise, discuter de tout et de rien, pas l'attaquer.

    « Tu sais... Je sais pas si connais ce livre, mais le film existe je crois bien. Je lis Battle Royale de Takami Konshu … Alors... Le fait de mettre retrouver seul dans la forêt comme ça... M'as fait un peu peur. »

    Oh..Battle Royale ? Elle en avait énormément entendu parler. Mais elle l'avait juste feuilleté à la librairie. De toute façon, si elle voulait le lire elle irait l'emprunter à la bibliothèque du lycée, elle ne l'achèterait pas. Elle ne dépensait pas d'argent dans ces choses là, à part lorsqu'elle avait un ÉNORME coup de cœur.
    Yuki s'assit à côté d'elle, et la jeune fille sourit. Elle avait réussit à ne pas lui faire peur, c'était déjà ça !

    « Je le connais juste comme ça...Mais je ne l'ai jamais lu..J'imagine que c'est assez prenant comme histoire...Mais..Si tu veux, quand on repartira tout à l'heure, on repartira tous les deux... » dit-elle pour le rassurer un peu.

    Enfin, elle se demandait si elle n'en faisait pas un peu trop. Ce n'était pas un bébé, il avait tout de même 18 ans, et savait sans doute se débrouiller seul. Mais..Il était tellement mignon qu'elle le considérait comme un enfant. Il ne se considérait sans doute pas comme tel, en revanche.
    Yuki poursuivit ses explications.

    « Alors... Moi qui est une imagination assez... Débordante... Je me suis mis à paniquer. » Il eut un rire nerveux « C'est ridicule, nee ? »

    « Oh non...Moi je trouve ça bien d'avoir une imagination débordante. » dit-elle en souriant «  Après tout, tu peux inventer ce que tu veux, tu peux penser à toutes sortes de choses qui ne font pas partis de la vie réelle...Je trouve que c'est très bien.. Tu peux oublier tous tes soucis de cette façon, j'imagine. »

    Quand Hana était bouleversée, elle se plongeait dans un bon livre, ce qui l'occupait. Elle faisait tout pour ne pas penser à ce qui la rendait triste.

    « Tu est plus... Douée que moi. Moi je me suis perdue et toi tu à trouvée ce que tu cherchai. »

    «  Ah mais..J'étais inquiète quand je suis entrée dans le bois..C'était un peu effrayant..En plus..La disparition de Kanna m'inquiètes aussi...Alors tu imagines mon état ! »

    Bref. Elle voulait changer de conversation, après tout, discuter de la disparition de Kanna n'était pas une discussion idéale.

    « Excuses-moi..Je peux te poser une question ? » demanda t-elle en croisant ses bras sur ses genoux. « Pourquoi es-tu ami avec Hiro ? Réponds moi franchement. »
Revenir en haut Aller en bas

Rebels

♦ messages : 20
♦ ici depuis le : 10/04/2011
♦ avatar : Ueda Tatsuya
♦ pseudo : © Wonderland~ Avat'Credi: xHenka


MessageSujet: Re: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana] Mer 11 Mai - 21:01

Yuki se sentait un peu mieux, il était toujours un peu mal à l'aise mais ne tremblait pas de peur. Il n'y avait aucune raison d'ailleurs, Hana n'était certainement pas le genre de personne à s'en prendre à quelqu'un sans une raison valable. Enfin il l'espérait en tout cas. Elle ne l'avait jamais vue s'énerver lui, mais les prises de bec avec Hiro sont déjà arrivé quelques fois. Mais heureusement ce n'était jamais aller très loin devant les autres élèves de la classe, sinon la salle aurait finit en véritable carnage.
Il tourna un point le visage vers la jeune fille qui était devenue souriante en le voyant revenir auprès d'elle. Il rougit quelque peu, toujours gêné et regarda un petit moment ses chaussures, visiblement très intéressé par celles-ci tout à coup. Mais il releva la tête quand elle lui adressa de nouveau la parole.

« Je le connais juste comme ça...Mais je ne l'ai jamais lu..J'imagine que c'est assez prenant comme histoire...Mais..Si tu veux, quand on repartira tout à l'heure, on repartira tous les deux... » dit-elle pour le rassurer un peu.

S'il avait était courageux, il aurait dit qu'il n'était pas peureux. Qu'il pouvait se débrouiller tout seul. Mais rien que le fait de penser, à rentrer seul, dans une forêt seul ne le rassurait en rien. De plus dans une heure à peine la nuit tomberaient, et il ne verrait plus rien à deux mètres de lui. Sans parler de Hana ! Elle pourrait se faire agresser à son tour, comme cette fille qui c'était enlevée, Kanna. Bien qu'il ne connaisse pas cette fille, il espérait qu'elle aille bien. Et ne voulait pas qu'une fois encore, quelqu'un souffre d'un enlèvement. Bien que Hana soit forte, il n'était pas sûr qu'elle fasse le poids contre un adversaire pareil.

« Oh non...Moi je trouve ça bien d'avoir une imagination débordante. » dit-elle en souriant « Après tout, tu peux inventer ce que tu veux, tu peux penser à toutes sortes de choses qui ne font pas partis de la vie réelle...Je trouve que c'est très bien.. Tu peux oublier tous tes soucis de cette façon, j'imagine. »

Yuki regarda la jeune fille une nouvelle fois, et se mit une nouvelle fois à réfléchir. C'est vrai qu'il arrivait à se couper du monde extérieur quand il le désirait vraiment. Il était plonger dans un monde que lui seul pouvait imaginer et rêver. Un peu comme Alice qui suit le Lapin Blanc pour partir au Pays des Merveilles. Lui suivait au contraire, un chemin contraire aux pensées négatives et tristes. Et rester enfermer dans sa petite bulle, bien protéger de tout. Il était impossible de l'en sortir, à moins de lui donner une énorme gifle peut être. Mais heureusement pour lui, il n'avait jamais fais ça avec un public. Sinon il dessinait énormément quand il ne pouvait pas écrire ou penser en paix.
Finalement, il acquiesça d'un petit mouvement de tête, ses yeux se perdant de nouveau dans le vague de l'horizon.

«  Ah mais..J'étais inquiète quand je suis entrée dans le bois..C'était un peu effrayant..En plus..La disparition de Kanna m'inquiètes aussi...Alors tu imagines mon état ! »

« Il... Il vaudrait peut être mieux alors, ne pas que l'on rentre séparés alors. Enfin... C'est pas avec ma force que je pourrais t'aider si on se fait attaquer ou quoi que ce soit. » dit-il doucement.

C'est sur qu'avec Kanna disparue, tous les élèves étaient tous sur les nerfs. Alors se promener seul, c'était carrément du suicide en pleine nuit.
La discutions sur Kanna s'arrêta ici, personne n'aimait vraiment en parler. Cela avait tendance à rendre l'ambiance tendue et désagréable. Aussi, avait-elle bien fait de s'arrêter là. Mais un sujet à laquelle Yuki ne s'attendait pas du tout, lui tomber dessus.

« Excuses-moi..Je peux te poser une question ? » demanda t-elle en croisant ses bras sur ses genoux. « Pourquoi es-tu ami avec Hiro ? Réponds moi franchement. »

Le jeune homme cligna des yeux. Un sourcil haussée. Ses épaules se resserrèrent contre lui, par simple habitude et son regard se baissa de nouveau sur ses chaussures. Il n'aimait pas vraiment parler de ça. Il avait encore plus l'impression d'être pris pour un extraterrestre.

« Eto... Même moi... J'ai du mal à l'expliquer. C'est arrivée, comme ça. » Il se frotta l'arrière de la nuque « Je sais que ça doit surprendre, moi le premier. On se ressemble pas, loin de là... Mais... Mais c'est comme ça. On s'entend très bien, il m'accepte comme je suis... Et rien que pour ça... Je lui en suis reconnaissant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana] Jeu 12 Mai - 21:04

    Hana ne s'était jamais battue en public. Déjà, une dispute se réglait en privé, elle détestait afficher ses problèmes. En fait, elle détestait s'afficher elle même. Oui, elle ne parlait pas d'elle, ni de son passé, elle ne parlait pas beaucoup en fait. Elle restait dans son coin, aimant l'indépendance, elle lisait, dormait sur sa table, écoutait de la musique...Elle ne parlait pas vraiment aux gens de sa classe, et surtout pas à Hiro et Yuki. Enfin, aujourd'hui elle avait sauté sur l'occasion pour apprendre à le connaître, mais elle ne l'avait jamais fait en classe. Si elle s'approchait de Yuki, elle aurait pu recevoir une réflexion de la part de Hiro, et si il le faisait, elle risquait de répondre méchamment, et une guerre s'en suivrait. Et ça, ça serait le pire. Elle ne voulait pas chercher la guerre avec Hiro. La noyade de la dernière fois lui avait suffit, elle n'allait pas recommencer de si tôt !

    Elle avait sourit quand Yuki s'était rassis à côté d'elle. Elle avait cru lui faire peur, après tout, c'est vrai, elle agressait souvent les gens du regard. Enfin, elle fixait surtout les gens bruyants et dérangeants, et Yuki ne faisait pas parti de cette catégorie, au contraire, il se faisait le plus discret possible..Mais en fait, c'est à cause de ça que les gens le remarquaient. Il était tellement discret et rêveur que les gens se fichaient souvent de lui...Pourtant, ce n'était pas un défaut...Les gens étaient tellement idiots !
    Elle discutait tranquillement avec Yuki, tout en écoutant les vagues qui s'écrasaient contre la falaise, le vent soufflait légèrement, avec cette chaleur, cette sensation était vraiment agréable. Cet endroit était quelque peu apaisant...Mais pour parvenir jusqu'ici, il fallait traverser une forêt qui elle, était plutôt inquiétante.
    D'ailleurs, elle avait fait part à Yuki de sa rencontre avec Mr. L’écureuil qui l'avait effrayée.

    « Il... Il vaudrait peut être mieux alors, ne pas que l'on rentre séparés alors. Enfin... C'est pas avec ma force que je pourrais t'aider si on se fait attaquer ou quoi que ce soit. » dit-il doucement.

    «  Oh ...Pourquoi ne pourrais-tu pas m'aider ? Allons Yuki...Tu n'es pas une fillette..Et puis j'ai confiance ! » Dit-elle en souriant.

    Hana était...différente de d'habitude. Était-ce parce que Yuki ressemblait à un ange ou quelque chose comme ça ? Il était très différent de Hiro, et Hana l'avait constaté depuis longtemps, et elle changeait carrément de ton. Avec Hiro, elle était aussi méchante que lui, elle ne retenait pas ses mots. Avec Yuki c'était différent, elle avait une voix douce, elle restait gentille. Non pas qu'elle était méchante, mais...On donnait le bon dieu sans confession à Yuki.

    Elle voulu changer de conversation, les bois, la disparition de Kana, tout ça était vraiment effrayant ! Et puis, elle ne voulait pas se faire peur, elle avait déjà assez la trouille ! La jeune nippone demanda donc à Yuki pourquoi est-ce qu'il avait tissé une amitié avec quelqu'un d’odieux comme Hiro.
    La réaction de Yuki ne se fît pas attendre, il avait eu l'air choqué, et étonné. Il avait cligné des yeux plusieurs fois avant de regarder ses pieds.

    « Eto... Même moi... J'ai du mal à l'expliquer. C'est arrivée, comme ça. » Il se frotta l'arrière de la nuque « Je sais que ça doit surprendre, moi le premier. On se ressemble pas, loin de là... Mais... Mais c'est comme ça. On s'entend très bien, il m'accepte comme je suis... Et rien que pour ça... Je lui en suis reconnaissant. »

    «  Oui c'est très surprenant...Mais tu sais...Je pense que sous ses airs de méchant, Hiro a quand même un peu de gentillesse au fond de lui... » elle fît une pause «  Ceci dit..Il n'a jamais été très gentil avec moi.. » dit-elle en soupirant.

    Elle posa ses mains sur le sol, un peu plus loin au niveau de ses fesses. Elle senti l'air frais dans son cou. C'était vraiment agréable.

    «  Mais...Tu sais, moi je t'apprécie beaucoup..Enfin, tu ne m'as jamais rien fait..Certes tu es dans ton monde, mais...C'est très intéressant je trouve.. » elle fît une pause «  Ah, mais, tu n'es pas non plus une bête de foire , ne ~ ! »


    Erk. Voilà qu'elle utilisait un mot « mignon », si Yuichi avait été là , il se serait bien foutu d'elle après tout ! Elle avait l'air tellement garçon manqué avec lui, ça aurait été vraiment choquant pour le pauvre garçon.

    «  Ah...Ça fait du bien, l'air pur comme ça...Je ne regrettes pas d'avoir trouvé cet endroit. » dit-elle pour changer un peu de conversation.
Revenir en haut Aller en bas

Rebels

♦ messages : 20
♦ ici depuis le : 10/04/2011
♦ avatar : Ueda Tatsuya
♦ pseudo : © Wonderland~ Avat'Credi: xHenka


MessageSujet: Re: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana] Ven 13 Mai - 22:06

Se moquer des gens qui ne sont pas capable de se défendre. C'était quelque chose de déplorable. Yuki le pensée sincèrement, mais le pire, c'est qu'il était dans ce cas là. Incapable de se défendre depuis qu'il était né. Il ne connaissait pas la force de combat, la force brut et physique. Il ne connaissait que la force psychique, il c'était barricadé très jeune dans son esprit, d'où son esprit rêveur et discret. Mais il suffisait certainement, que le jeune garçon s'accroche à quelqu'un, que celui-ci se joue de lui pour détruire un peu plus l'être faible qu'il était. Il le savait, c'est pour ça qu'il ne se lier que très peu avec les gens, réellement en tout cas. En tout cas, il n'avait pas tort quand il disait qu'il ne pourrait pas d'être une grande aide si on venait à l'es agressé en rentrant. Il n'avait pas de force physique, mais pourrait la forcer à courir tellement vite qu'elle en perdrait son souffle. Quand il lui expliqua, elle rétorqua d'une manière convaincante:

«  Oh ...Pourquoi ne pourrais-tu pas m'aider ? Allons Yuki...Tu n'es pas une fillette..Et puis j'ai confiance ! » Dit-elle en souriant.

Il lui sourit timidement, regardant encore la mer. Il ne la laisserait pas tomber, il le pensait en tout cas. Mais elle se trompait largement sur le fameux « Tu n'est pas une fillette ». Depuis qu'il était à la primaire, on lui disait qu'il se trompait souvent d'uniforme, que celui des filles étaient fait pour lui. Les garçons n'avaient pas besoins d'une « fillette » avec eux. D'un garçon loupe, d'une fille manquée. Il ne se maquillait pas pourtant. Il avait juste un physique quelque peu trompeur. Il avait même peur de se promener dans la rue parfois, des hommes d'un certains âge l'avait aborder pour le payer. Il ne voulait même pas imaginer pourquoi, et certains de ces hommes savaient que c'était un garçon. Mais ce côté efféminé semblait les mettre en joie. Rien qu'en repensant à leur tête, il eut un long frisson lui dévorer le dos.
Il secoua légèrement la tête pour laisser ses images loin dans son esprit pour revenir au sujet de son meilleur ami: Hiro.

«  Oui c'est très surprenant...Mais tu sais...Je pense que sous ses airs de méchant, Hiro a quand même un peu de gentillesse au fond de lui... » elle fît une pause «  Ceci dit..Il n'a jamais été très gentil avec moi.. » dit-elle en soupirant.

Yuki se sentit très gêné. C'était son meilleur ami, il le connaissait, savait comment il était quand ils n'étaient que tous les deux. Mais il ne pouvait pas approuver ce que disais la jeune fille, c'était une trahison, il briserait l'image de Hiro qu'avait devant les autres élèves. Puis, l'androgyne vint à se rendre compte de quelque chose: Hiro et Hana se ressemblaient énormément. Tous les étaient très fières devant l'un et l'autre, mais Yuki connaissait les deux personnalités douce des personnages. Il se sentait presque privilégié de l'ai avoir vue sous ce jour là.

«  Mais...Tu sais, moi je t'apprécie beaucoup..Enfin, tu ne m'as jamais rien fait..Certes tu es dans ton monde, mais...C'est très intéressant je trouve.. » elle fît une pause «  Ah, mais, tu n'es pas non plus une bête de foire , ne ~ ! »

Il regarda un petit moment son interlocutrice, silencieusement. Avant de sourire doucement et vint même à rire avec douceur. Il expliqua son rire, pour ne pas l'offenser.

« Akimoto-san est vraiment gentille. Tu es forte et gentille. Je suis content... De l'avoir découvert. » déclara-t-il avec la même douceur.

Elle avait l'air d'être une fille. Dans le sens où elle apparaissait parfois très garçon manqué aux yeux de tous le monde. Yuki c'était souvent demandée si ce n'était pas qu'un masque. Il n'avait alors, pas tout à fait tord.

«  Ah...Ça fait du bien, l'air pur comme ça...Je ne regrettes pas d'avoir trouvé cet endroit. » dit-elle.

Kawai, voilà le mot qui venait à sonner dans la tête du garçon. Elle semblait essayer de changer de conversation, mal à l'aise. D'avoir montré son côté fille peut être. Avec Yuki, elle ne risquait pas de faire la une des rumeurs de toute manière. Il se tourna vers la mer en fermant les yeux.

« C'est toujours agréable. »

Il laissa le vent caresser ses cheveux et sa peau, l'air pur était vraiment revitalisant. Il ramena ses jambes contre son torse et les serra un peu contre son torse frêle. Il ouvrit les yeux doucement et posa sa tête sur ses genoux, continuant d'observer la mer calme. Quoi que, s'énervant sur les falaises, laissant un bruit fracassant.

« C'est beau... »

Il fixait à présent le soleil, se faisant avaler par l'horizon, noyer dans la mer. A l'occasion, il reviendrait. Même si la peur de la forêt restait présente. Mais s'il était accompagné, pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana]

Revenir en haut Aller en bas

Si seulement les Anges nous entendez... [PV.Hana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oumyou :: It's the End :: 
. Archives
 :: 
.TOPICS ABANDONNES
-