AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'EVENT N°1 EST DESORMAIS OUVERT !!! RENDEZ-VOUS DANS LA CATEGORIE "PLAGE" PUIS DANS CELLE NOMMEE "EVENT N°1" ! BON JEU ♥️
Le forum a ouvert le 30 Mars 2011, n'hésitez pas à vous inscrire ! ♥️
De nombreux PV sont encore disponibles, mais vous pouvez incarner un perso inventé =)

Partagez|

Sway [pv Hana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Teachers

♦ messages : 55
♦ ici depuis le : 03/04/2011
♦ avatar : Nagase Tomoya
♦ pseudo : Mint
♦ DC : Nop'


MessageSujet: Sway [pv Hana] Dim 3 Avr - 22:27

Yukimura Shun, légèrement groggy après sa longue journée, s’octroya une soirée en dehors de l’auberge, et en dehors de ses responsabilités de professeur.

Vêtu d’un simple jean accompagné d’une chemise blanche entrouverte, il se balada dans le parc de Naha. Les mains bien enfoncées dans les poches, il profita du paysage. Il regardait les enfants jouer à la balançoire, se courir après, faire des châteaux de sable…

Il repensa aux habitants du village dans lequel il était contraint de rester. Il avait du mal en cet instant à les imaginer comme des êtres inhumains.
Il avait pourtant cette désagréable impression de ne pas être aidé dans ses recherches pour retrouver Kanna.
Plus que ça, il se demandait de temps à autre si le coupable n’était pas un des leurs, que tout le monde connaissait, mais dont tout le monde taisait l’identité.

Il soupira légèrement, essayant de faire fuir cette idée. Etirant au maximum ses bras, il observa le ciel. Un ciel pur, presque sans nuages, mais qui tirait déjà sur des nuances sombres, annonçant l’arrivée de la soirée.

Shun se passa machinalement la main dans les cheveux, les yeux lorgnant sur un gamin qui paradait avec une grande banane. L’enfant avait le fruit bien serré dans sa main, et semblait sur le point de le croquer, pour au dernier moment ne rien faire.
Yukimura observait cette danse étrange, le regard rivé sur la scène.
A deux reprises, le garçon approcha ses lèvres entrouvertes de la banane, et à deux reprises il s’en éloigna soudainement.

Un couinement, ou un grognement mêlé à un couinement se fit entendre. Shun posa sa main sur son ventre, embarrassé. Son estomac s’était visiblement lassé de la promenade, et ramenait l’attention sur lui.

Le jeune professeur chercha son portefeuille dans une poche arrière de son jean, et ouvrit rapidement l’objet pour avoir une idée des richesses disponibles.
Un léger sourire apparut sur les lèvres de Shun, qui découvrait l’étendue de ses possibilités.
Adieu petit diable avec sa banane qu’il mangerait peut-être un jour, Shun était lui parti en direction d’un des bons restaurants de la ville.

Son sourire toujours collé aux lèvres, Shun s’aventura dans la rue principale. Il faisait beau, il était encore tôt, il n’avait aucun élève à surveiller, enseigner ou réprimander, et surtout… surtout… il allait manger !
Yukimura, dont le ventre vide avait certaines exigences de qualités, s’arrêta devant les menus de plusieurs restaurants, et prit le temps de faire son choix.
Son amour pour la cuisine italienne eut le meilleur de lui, et le jeune homme pénétra dans une ‘trattoria’ aux odeurs appétissantes.
Il était encore surpris d’avoir pu trouver un restaurant étranger dans cette ville, et commença pour la première fois à trouver des points positifs à son séjour forcé.

Après avoir indiqué au serveur qu’il dînerait seul, il s’installa à une table près d’une fenêtre, une douce lumière tamisée l’invitant à se détendre.
Fermant rapidement les yeux, Shun s’autorisa à se relaxer. Il l’avait bien mérité après tout. Les événements actuels ne convenaient absolument pas à son caractère doux et à son amour de la routine.
Le stress accumulé au cours de ces derniers jours commençait lentement à s’évacuer, et Shun but avec délice une gorgée de vin blanc.

Tout était parfait. Il allait passer une soirée loin de ses préoccupations du moment, il allait se laisser aller à la détente dans un décor différent, il allait pouvoir déguster un merveilleux dîner.

Un bruit de conversation affairée mit fin à ses doux espoirs. Il observa avec surprise un attroupement formé devant le restaurant. Dans une grande ville, cela n’aurait donné lieu à aucun intérêt des passants. ‘Chacun pour soi’, une des devises des Tokyoïtes.
Mais tout était différent à Naha, une ville bien moins grande que toutes celles auxquelles Shun était habitué… La plupart des gens se connaissait, tout le monde savait à peu près tout de la vie de ses voisins, et de tels agroupements n’étaient pas habituels.

Yukimura, avec un léger reproche de la part de son ventre qui attendait avec impatience l’entrée, sortit du restaurant pour connaître le problème.
Les habitants semblaient avoir formé un cercle autour d’une seule personne.
Yukimura, emplit d’une certaine curiosité, poussa légèrement quelques personnes pour voir la source de la confusion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Sway [pv Hana] Mar 5 Avr - 22:55

    Depuis le matin, Hana mourrait d'envie de se hisser hors de son lit pour aller visiter la ville. Cela faisait un sacré moment qu'elle trainait dans ce petit village. Le combini, elle l'avait vu , le plage aussi elle l'avait vu, et elle avait même gouté l'eau salée de la mer..A cause d'un idiot !
    Elle s'était réveillée doucement, puis avait constaté que Yuichi était encore endormi.
    Hana s'était levée de son lit, afin d'atteindre son armoire, tout en prenant soin de ne pas faire de bruit.
    Finalement, elle était arrivée à son but, et avait choisi un short noir, et un t-shirt blanc avec le drapeau américain imprimé sur le devant.
    Son père et elle ne roulaient pas sur l'or, la seule fois où elle pouvait s'acheter des vêtements, c'était pour son anniversaire ou Noël. N'allez pas croire qu'elle était une vraie fashionista, elle avait juste besoin de vêtements. Elle aidait souvent son père au garage et il n'était pas rare que certains jeans soient complètements tachés par du détergent ou autres huiles..
    Elle faisait plus les magasins par contrainte que par envie.

    Elle avait saisi une serviette, puis diverses choses, et s'était engagée vers les sanitaires. Elle s'était préparée très très rapidement, puis était revenue dans sa chambre pour prendre son sac à main.
    Dans son sac à main il n'y avait pas grand chose. Son téléphone portable, une trousse de secours, son porte monnaie, son lecteur MP3, un paquet de mouchoir, un livre qu'elle avait lu des dizaines de fois pendant qu'elle était dans le bus, en revenant du lycée. Son sac était vraiment simple, noir, avec un nœud cousu sur le devant...Sa grand mère lui avait offert pour un de ses anniversaires, et elle avait bien retenu cette attention !

    Quelques minutes après, elle était déjà dehors, et marchait en direction de la ville. Une marche de bon matin ne faisait pas de mal ! Cela permettait de prendre l'air, de réfléchir un peu.
    Elle comptait bien visiter cette ville, même si elle était seule, cela ne la dérangeait aucunement, elle aimait se débrouiller elle même, et puis, elle était au Japon, pas dans un pays étranger, si elle demandait son chemin, quelqu'un lui répondrait bien !

    Elle avait marché plusieurs minutes jusqu'à l'entrée de la ville. Tout changeait d'un seul coup, on entendait le bruit des voitures, les enseignes étaient allumées, et il y avait énormément de passants dans les rues. En fait, ici, elle se sentait bien, elle qui préférait la ville. Elle n'avait pas eu l'impression d'être coupée de toute civilisation.

    La matinée était passé très vite, elle s'était arrêté à un stand pour commander de la nourriture, ce matin, elle était parti dans prendre son petit-déjeuner, son ventre criait famine.

    A présent, elle se trouvait dans une petite rue piétonne, il y avait des boutiques de chaque côté. Elle voulait ramener un petit souvenir à sa famille..Pour son père, elle avait déjà prévu d'acheter une chaîne, pour sa grand-mère, une serviette de bain, ou ce genre de trucs, et pour son grand-père..Un stylo ?
    Non, vraiment, elle était mauvaise pour faire des cadeaux aux gens, mais elle aimait en recevoir, comme tout le monde, non ?
    Après quelques minutes de recherches, elle n'avait toujours rien trouvé.
    Elle regarda machinalement l'heure, il était déjà 19 heures. La journée était passé tellement vite, et tout cela pour rien !
    Elle devait bientôt rentrer à l'auberge à cette heure là , mais après tout, il n'y avait pas de couvre feu..Pourquoi devrait-elle se presser ?
    Elle arriva au bout de cette petite rue piétonne, et elle atterri sur une grande avenue illuminée.
    Hana observa les lieux pendant quelques minutes, puis elle se décida à chercher un restaurant pour manger se rassasier.

    Alors qu'elle marchait paisiblement, elle senti son sac glisser sur son épaule, puis sur son bras qui était pourtant assez moites, à cause de la chaleur.. Elle aperçue une main qui s'approchait de son sac, et qui saisissait la hanse. Ni une , ni deux, elle leva les yeux, et vît un jeune homme d'une vingtaine d'année, qui essayait de lui voler son sac. Elle resta bouche bée, tout en essayant de maintenir fortement son sac à main.

    « Mais ça va pas ?! Non ! Non ! Lâchez ça ! Je vous conseille de le lâcher, sinon je vais devenir très méchante ! » dit-elle tout en essayant de maintenir son sac.

    Le garçon n'écouta pas un traite mot de ce qu'elle venait de dire, et il tira encore un peu plus sur son sac. Elle faillit lâcher, mais au dernier moment, elle souleva sa jambe.
    Sa cible ? L'entrejambe du jeune homme.
    Cependant, elle ne s'était pas rendue compte que certains passants s'étaient arrêtés...
Revenir en haut Aller en bas

Teachers

♦ messages : 55
♦ ici depuis le : 03/04/2011
♦ avatar : Nagase Tomoya
♦ pseudo : Mint
♦ DC : Nop'


MessageSujet: Re: Sway [pv Hana] Mer 6 Avr - 0:50

Yukimura Shun, malgré un ventre qui lui ordonnait de commencer immédiatement son dîner, s’était approché d’une scène de rue… et n’en croyait pas ses yeux.

Au beau milieu de Naha, avec ses dizaines de restaurants en tout genre, il avait fallut que le destin lui refile un problème lié à une de ses élèves.

Elle n’aurait pas pu pas être sagement restée à l’auberge. Non. Elle n’aurait pas pu être en train d’être surveillée par Shizuka ou Ken. Non.
Elle avait eu besoin de faire tout le chemin jusqu’à Naha, trouver exactement la trattoria où Shun se relaxait, et causer un esclandre pile devant.

Ah, ces chers élèves. Toujours là quand on ne les attend pas.

Yukimura avait ainsi eu une pensée amère et rancunière envers l’étudiante qui avait osé interrompre sa soirée parfaite. Du moins, l’estomac de Yukimura avait eu ces pensées.

L’âme de professeur du jeune homme ne tenait pas le même discours. Que s’était-il passé pour qu’elle se retrouve en soirée loin de l’auberge ? Y avait-il eu des nouvelles concernant Kanna ? Avait-elle eu un problème familial ?

Un regard plus observateur de la scène fit oublier à Shun ses questions.
L’élève n’était pas seule au centre du cercle. Un gamin d’à peine vingt ans était à terre, un gémissement lui échappant des lèvres.

Yukimura commença à mieux comprendre ce qui s’était passé.
Sa jeune élève, Akimoto Hana, tenait fermement son sac contre elle, un indice suffisant pour savoir que le jeune homme avait essayé de le lui dérober.
Pour ce qui était des gémissements du criminel… un coup d’œil à la main agrippée à son entrejambe prouvait que le délinquant venait de passer un mauvais quart d’heure.

Yukimura réprima un sourire. La jeune Hana lui prouvait ainsi que sa réputation de garçon manqué n’était pas infondée. Le professeur avait toujours remarqué que son élève n’était pas pomponnée comme certaines de ses camarades, ni ne passait deux heures aux intercours à se « repoudrer le nez ».

Il n’avait jamais vraiment réussi à établir un contact avec Hana, qui restait froide et distante.
Pas que la jeune fille soit mauvaise à l’école, au contraire, elle avait de bons résultats dans sa matière, une preuve qu’elle travaillait bien chez elle.
Mais malgré ses bonnes notes, elle maintenait cette attitude… ce regard… Yukimura avait du mal à bien les définir… comme si un certain reproche ou une certaine amertume étaient constamment présents dans ses rapports avec les professeurs.

Il fallait dire que Hana faisait partie d’une bande à part, que les professeurs appelaient entre eux « les rebelles ».
Un groupe mené par Tomoeda Hiro, très distinct du reste de la classe. Les collègues de Shun avaient remarqués comment la plupart des élèves n’osaient ni adresser la parole ni même s’approcher des membres de ce groupe.


Yukimura ne pouvait pas dire qu’il était admiratif du comportement de la jeune fille, mais il ne pouvait que constater que sa technique – si violente soit-elle- avait fonctionné : Hana avait réussi à garder son sac.

Des chuchotements au ton de reproche parvinrent aux oreilles du professeur, qui comprit que la situation n’était pas en faveur de son élève.

Les Japonais vivant à Naha étaient assez ruraux et conservateurs, et voir une jeune fille maltraiter un garçon n’étaient pas de leur goût. Avant de créer un nouveau conflit pour son étudiante,

Yukimura s’avança au centre du cercle, prit Hana par le poignet et lui souffla de le suivre.
Sans vraiment réfléchir, il l’emmena avec lui dans le restaurant qu’il avait quitté il y avait à peine quelques minutes.

Visiblement son estomac avait encore son mot à dire.

La dirigeant vers sa table, il invita son élève à s’asseoir en face de lui.
Un serveur s’approcha immédiatement pour installer couverts et assiette devant la jeune fille.

Shun toussota légèrement.
Il ne s’était jamais retrouvé en dehors de l’établissement scolaire à partager un moment de sa vie privée avec un élève, et se sentit un instant désemparé.

Un coup d’œil à Hana lui fit reprendre ses esprits.

« Il commence à être tard pour rester si loin de l’auberge… »

Aïe. Un reproche pour commencer la discussion avec une élève qui ne semble pas vraiment l’apprécier. Quel tact, quel art de la parole !

« Ce, ce que je veux dire… », se reprit le professeur « C’est que tu ne pourras pas rentrer seule de Naha, je t’accompagnerai. En attendant je t’invite à choisir quelque chose dans le menu… »

Il se demandait s’il pouvait instaurer un rapport détendu, plus amical. Essayant de briser la glace, il avoua :

« Je suis affamé. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Sway [pv Hana] Ven 8 Avr - 17:41

    En plus de cette affaire d'enlèvement, Hana subissait un vol.
    Bon, remarquez, elle avait su négocier cette petite affaire à l'aide d'un coup de pied bien placé. Et elle en était totalement ravie !
    Par contre, elle fût beaucoup moins ravie de constater qu'un amas de personne s'était constitué autour d'elle. Sympathique tout ça.
    Elle espérait au moins qu'ils venaient pour la soutenir, mais non ! Apparemment dans cette ville, même un voleur était pardonné, et une jeune fille qui se défendait était à blâmer !
    Incroyable !
    Une personne âgée la critiqua ouvertement devant tout le monde. Hana se retourna vers elle, choquée.

    «  Non mais j'hallucine ! Madame , JE viens de me faire attaquer , là ! Et je me suis défendu, c'est normal, non ? Et si c'était vous qu'il avait attaqué, vous auriez réagit de la même manière que moi ! » Dit-elle d'une voix forte «  Enfin, si vous le pouvez encore, bien sûr ! » Constata t-elle.

    Non, elle n'avait pas honte de parler comme ça à une personne âgée. C'était elle , la victime, et là , elle constatait que c'était le monde à l'envers !
    Décidément, ces gens ne réagissaient pas du tout comme les Tokyoïtes !
    La jeune fille soupira et regarda tout autour d'elle. Là tout de suite, elle ne savait pas où aller, et avec ce qui s'était passé, un intelligent irait bien faire un rapport à la police !
    Il y a des jours comme ça , où on aurait mieux fait de ne pas se lever.
    Elle soupira et regarda le jeune homme qui était par terre, et qui était souffrant, elle n'y était pas allé de main morte..Surtout à cet endroit plutôt..Sensible ?

    Elle n'eut pas le temps de dire autre chose de cinglant. Une main vint attraper son bras, et plutôt fortement. Elle fît immédiatement volte face. Quelques secondes plus tard, et elle était déjà en dehors du cercle.

    «  Yukimura-sensei ?! » S'écria t-elle .

    Alors ça, c'était la meilleure. Qu'est ce que son prof venait faire ici ?
    Ah ~ Sûrement la même chose qu'elle ! Et puis..Le fait qu'ils se retrouvent tous les deux était une coïncidence.
    Il ne l'avait pas suivit. Ce n'était pas du tout le genre de Yukimura. En fait, il était du genre embêtant, mais pas de cette manière là . C'était plutôt le genre de prof qui croyait fort en ses idéaux, et surtout en l'Histoire. Il faisait son cours avec tellement de ferveur que parfois s'en était effrayant. Cependant ce n'était pas un prof vicieux qui faisait tout pour pourrir ses élèves. Non, au contraire, il était du genre à plaisanter avec eux. Enfin, pas avec Hana bien sûr. La plupart du temps, elle n'écoutait pas le cours, elle écoutait sa musique..Il ne lui avait rien reprocher d'ailleurs...Il fallait dire qu'il y avait du pain sur la planche, ce n'était pas la plus dissipée de la classe. Même si elle n'aimait pas vraiment les profs, elle ne les insultait pas ouvertement, non , elle tenait quand même à avoir son diplôme. Parce que si elle ne l'avait pas, elle pouvait dire adieux à un bon travail, et dans ce cas là ,elle ne pouvait pas aider son père.

    A présent, elle se retrouvait dans un restaurant..Elle n'avait même pas compris comment elle était arrivée là !
    Le restaurant avait une allure assez classique, il y avait de la lumière tamisée, et de la moquette au sol. Il n'y avait pas beaucoup de monde. Une odeur douce et salé s'échappait des cuisines. Et quand elle vît la tour de Pise sur un mur, elle compris qu'elle était dans un restaurant Italien. Mais pourquoi il l'avait emmené ici ?

    « Il commence à être tard pour rester si loin de l’auberge… »

    Hana leva la tête vers lui, les yeux pleins de reproche. De quoi il se mêlait ? Les élèves n'avaient même pas de couvre-feu ! Cela voulait donc dire qu'ils pouvaient rester dehors autant qu'ils le voulaient !

    « Ce, ce que je veux dire… », se reprit le professeur « C’est que tu ne pourras pas rentrer seule de Naha, je t’accompagnerai. En attendant je t’invite à choisir quelque chose dans le menu… »

    « Non mais...Vous rigolez ? Je vais pas manger avec mon prof ! Et puis je peux rentrer toute seule, je ne suis plus une gamine ! » S'écria t-elle une seconde fois.

    Elle soupira. En fait non, elle ne pourrait pas rentrer toute seule. Elle ne savait pas vraiment où elle était. Cette grande rue, là , elle ne l'avait jamais vu et elle était incapable de se rappeler d'où elle venait.
    En fait, elle n'avait pas vraiment le sens de l'orientation. Au village, c'était facile, tout les magasins essentiels se trouvaient sur la place, et pour aller à la plage, il suffisait de suivre un panneau.

    « Euh...ouais...Ben..En fait, non...Je ne pourrais pas rentrer seule.»


    « Je suis affamé. »

    Elle abandonna, et elle s'assit . En fait, elle ne s'était pas assise de la journée à part pour manger. Elle n'aurait pas dû rester aussi longtemps en ville, ça lui apprendra à être aussi tête en l'air !

    «  Et j'ai faim, aussi. »

Revenir en haut Aller en bas

Teachers

♦ messages : 55
♦ ici depuis le : 03/04/2011
♦ avatar : Nagase Tomoya
♦ pseudo : Mint
♦ DC : Nop'


MessageSujet: Re: Sway [pv Hana] Lun 11 Avr - 13:20

Yukimura écouta sa jeune élève s’offusquer de ses propositions :

« Non mais...Vous rigolez ? Je vais pas manger avec mon prof ! Et puis je peux rentrer toute seule, je ne suis plus une gamine ! »

Elle avait un point. Manger en tête à tête avec un professeur n’était pas une habitude de l’école de Tokyo à laquelle tous deux appartenaient.

Un soupir de Hana accompagna pourtant une déclaration à l’opposée de ce qu’elle venait d’avancer :

« Euh...ouais...Ben..En fait, non...Je ne pourrais pas rentrer seule.»


Yukimura réprima un léger sourire, et lui avoua qu’il était affamé.
Cela sembla aider Hana à se détendre, et Yukimura vit sa jeune élève s’asseoir sur la chaise offerte.
Le professeur suivit l’initiative de Akimoto, et s’installa à table à son tour.

« Et j'ai faim, aussi. »

Yukimura releva la tête de son menu, et prit le temps d’observer son élève. Il n’avait jamais réussi à établir aucun contact avec elle, et voilà que le destin les amenait à partager un repas.
Le ton de la jeune fille, lorsqu’elle lui parlait, n’était pas le même qu’en cours –mais cette dernière réflexion n’était peut-être qu’un simple espoir.

Une sorte de trêve s’était établie entre Yukimura et son élève rebelle, et Shun ne pouvait que s’en féliciter.


Il prit le temps d’analyser son menu. Il avait toujours aimé la nourriture de ce lointain pays, et se félicitait de l’étendue du choix présent sur la carte.
Un coup d’œil à son élève lui fit préciser :

« Akimoto, si tu as une question liée à la carte, n’hésite pas à me demander. »

Ce n’était pas l’intonation enthousiaste du jeune professeur qui avait accompagné cette demande, mais le ton protecteur du jeune homme qui ne souhaitait pas que Hana se retrouve avec un plat à l’opposé de ce qu’elle avait pensé commander.

Shun commençait à retrouver son état de détente totale qu’il avait éprouvé avant l’arrivée de Hana.
Il sourit en repensant à une anecdote liée à un restaurant italien, et s’avança légèrement vers son élève pour la lui raconter :

« Une des premières fois où j’avais goûté un plat italien dans un restaurant… je devais avoir ton âge d’ailleurs !... je ne connaissais absolument pas les habitudes culinaires de ce pays.
Je voulais quelque chose d’épicé, de fort ! Je l’ai précisé au serveur, qui m’a assuré que l’assaisonnement préparé en cuisine serait parfait.
Mais j’ai insisté pour qu’il me serve une bouteille d’huile piquante, que j’ai maladroitement déversée sur mon plat. »

Yukimura eut un léger rire en se souvenant de la suite.
« Je ne voulais pas m’avouer vaincu, et j’ai englouti mon plat en essayant de faire abstraction de ma gorge en feu.
Je suis resté bien trois jours avec une voix cassée après cette soirée. Ma langue était rouge vive, et boire une simple soupe miso était une véritable torture ! »


Le rire chaleureux de Yukimura se fit entendre.

« Je ne sais pas si c’est le fait d’être un homme qui me pousse parfois à des attitudes si compétitives… »

Il sourit à son interlocutrice avant de demander :

« Et toi Akimoto ? Tu as déjà vécu une expérience de ce genre ? »

Il y avait une certaine affluence dans le restaurant, et les quelques minutes d’attente pour que le serveur prenne leur commande pourraient être mises à profit pour entamer une discussion.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité




MessageSujet: Re: Sway [pv Hana] Mar 12 Avr - 21:38

    Si on lui avait dit , la veille, qu'elle mangerait avec son prof de civilisation, Hana aurait sans doute éclaté de rire. Non, pour elle c'était inconcevable qu'un professeur et une élève entretiennent une relation , quelqu'en soit la nature, en dehors du lycée. En fait, elle se sentait mal à l'aise. Déjà , elle avait rencontré cet idiot, qui était presque venu l'agresser, et voilà que maintenant, elle se faisait inviter par son professeur de civilisation, Yukimura Shun. Alors là , c'était la meilleure !
    En plus, il avait l'air très décontracté, presque content, d'avoir quelqu'un avec qui discuter pendant la soirée.
    Enfin elle n'allait pas se plaindre, elle aurait été incapable de rentrer au village seule, et puis elle était affamée. Son ventre émettait des plaintes, lui aussi.
    La jeune fille s'était assise, elle avait légèrement mal aux jambes après sa longue promenade, et un siège n'était pas de refus !

    Elle posa son sac sur le sol , près de sa chaise, et reporta son attention sur son prof, qui regardait le menu. En fait, pour tout dire, elle n'avait jamais goûté la cuisine italienne, et cette odeur émanant des cuisines lui avait donné l'eau à la bouche. D'un seul coup, Yukimura leva la tête , pour poser le regard sur elle.
    Immédiatement, elle saisie le menu. En fait, cette atmosphère était dérangeante. En fait, c'était la première fois qu'elle dînait avec un de ses profs, et cela serait sûrement la dernière, elle était tellement mal à l'aise !
    Enfin, Yukimura n'était pas le prof qu'elle détestait le plus, loin de là , mais il restait tout de même inutile, et surtout, surtout il était vraiment passionné. Et ce côté de lui était sans doute le plus énervant. Il croyait dur comme fer à sa civilisation, en fait, on croyait presque qu'il l'avait vécue, son Histoire !

    Hana était concentrée sur son menu. En fait, tout avait l'air vraiment délicieux. Les spaghettis à la bolognaise lui faisaient vraiment envie, et les pizza aussi...Il n'y avait que l'embarras du choix, mais après tout, on était au Japon, et ici aussi on mangeait des nouilles, même si elles étaient différentes.! Elle opterait sans doute pour une pizza au moment de la commande !

    « Akimoto, si tu as une question liée à la carte, n’hésite pas à me demander. »

    «  Ah non, merci.. » dit-elle sur un ton un peu sec. «  Je pense que je vais prendre une pizza », dit-elle en se radoucissant un peu. Elle y avait été un peu fort après tout.

    Elle regarda Yukimura-sensei, puis vît qu'il souriait. Elle avait dit quelque chose de comique ?
    Finalement, elle ne tarda pas à comprendre pour quoi. Yukimura-sensei commença son récit.


    « Une des premières fois où j’avais goûté un plat italien dans un restaurant… je devais avoir ton âge d’ailleurs !... je ne connaissais absolument pas les habitudes culinaires de ce pays.
    Je voulais quelque chose d’épicé, de fort ! Je l’ai précisé au serveur, qui m’a assuré que l’assaisonnement préparé en cuisine serait parfait.
    Mais j’ai insisté pour qu’il me serve une bouteille d’huile piquante, que j’ai maladroitement déversée sur mon plat. »


    Hana remarqua qu'il souriait encore plus.

    « Je ne voulais pas m’avouer vaincu, et j’ai englouti mon plat en essayant de faire abstraction de ma gorge en feu.
    Je suis resté bien trois jours avec une voix cassée après cette soirée. Ma langue était rouge vive, et boire une simple soupe miso était une véritable torture ! »


    Là , pour le coup , la jeune nippone avait envie de lui dire un «  Bien fait ». Mais elle n'eut pas le temps d'en placer une.

    « Je ne sais pas si c’est le fait d’être un homme qui me pousse parfois à des attitudes si compétitives… »

    Oh . Alors de ce point de vue là , elle était peut-être d'accord. Tenez, par exemple, Hiro et Yuichi entraient en compétition dès qu'ils se voyaient , cela pouvait être à n'importe quelle heure de la journée, et pour n'importe quelle raison. Après tout, elle n'avait jamais compris ce comportement. Enfin, certaines filles aussi entraient souvent en compétition avec une autre, parce qu'elles voulaient montrer qu'elles étaient les plus jolies, les plus gentilles, les plus intelligentes.. Cette attitude relevait simplement de la bêtise. Enfin, c'était l'opinion d'Hana.
    Personnellement, elle n'avait pas assez d'estime de soit pour entrer en compétition avec quelqu'un, et puis, question richesse, elle n'était pas la mieux placée . Question intelligence, elle n'était pas une lumière, mais avait quand même pas mal de connaissances grâce à la lecture des livres.

    « Et toi Akimoto ? Tu as déjà vécu une expérience de ce genre ? »

    «  Hum ? » demanda t-elle, interpellée «  Oh euh..Non, pas vraiment..Mais..Par contre, dans les restaurants, j'adore demander le curry le plus fort..Surtout avec un bon tonkatsu ».

    Elle répondait aux questions de son prof, non pas parce qu'elle était à l'aise, mais parce qu'elle allait passer la soirée en sa compagnie, et...Après tout, cela était assez ennuyeux comme ça, elle n'allait pas en rajouter !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sway [pv Hana]

Revenir en haut Aller en bas

Sway [pv Hana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oumyou :: It's the End :: 
. Archives
 :: 
.TOPICS ABANDONNES
-